Vers Sarajevo

Ça y est le deuxième opus des Errances Ferroviaires est paru. Comme Vers Varsovie, il prend place dans la collection Errances des éditions Partis Pour. Je suis très fier de ce livre qui m’a demandé un solide travail d’écriture tant il est difficile de partir dans les Balkans et dans cette région plus précisément pour parler de la guerre sans tomber dans les stéréotypes ou ne parler que de ça. Car ce livre est avant tout un récit de voyage ferroviaire qui m’emmène de la gare la plus proche de ma roulotte de l’époque vers Sarajevo, la mythique. Je suis heureux du résultat qui tient en 200 pages environ et du travail d’éditions superbement accompli, comme pour chacun de leurs livres, par mon éditrice.

Vers Sarajevo, c’est un récit de voyage, mais aussi une plongée dans le côté sombre de l’humanité, c’est une enquête sur l’espoir, la cruauté, la vie et un cri que j’adresse aussi à la liberté.

Le livre est disponible à l’achat : ici